Me suivre

Tél : 07 71 65 78 15

© 2015 par Graziella Quéron

  • Facebook Clean Grey

Formée à l'école Aesculape (Aix en Provence)

Certifiée Fédération Française des écoles de Naturopathie (La Féna)

Certifiée Organisation de la médecine naturelle et de l'éducation sanitaire (OMNES)

Les bienfaits du jeûne

 

Un rajeunissement naturel du corps

A partir du deuxième ou troisième jour de jeûne, nos cellules arrêtent de se multiplier et activent leur programme de réparation. A travers la réparation cellulaire, ce sont tous nos tissus qui rajeunissent et retrouvent force et vitalité.

 

Un bien-être profond dans sa tête

Le jeûne augmente la concentration en sérotonine, hormone de la bonne humeur.

Des psychiatres russes ont démontré que la première semaine de jeûne avait une action antistress, antidépressive et stimulante.

 

Un rééquilibre de l’écosystème intestinal

La mise au repos du système digestif permet à la flore intestinale de se normaliser, à la muqueuse intestinale de se restaurer, le système immunitaire devient alors plus efficace.

 

Un changement de regard sur l’alimentation

Le jeûne change profondément notre perception de la nourriture et de la vie. Nous prenons conscience de notre comportement alimentaire, nous devenons plus attentif à la façon de nous nourrir et nous nous sentons surtout libérés de la peur de manquer ou de mourir de faim.

 

En somme, le jeûne est une séance intensive de réparation et de décrassage de l’organisme.

Il s’avère la solution idéale pour préserver ou retrouver la santé.

 

A la fin du séjour, vous repartirez plus léger dans votre tête et dans votre corps. Votre capacité de discernement sera améliorée et vous serez prêt à mettre en place des changements de vie essentiels à votre bien-être physique et mental.

Les contre-indications au jeûne

 Le jeûne s'adresse aux personnes en bonne santé. Il est proscrit notamment dans les cas suivants :

    - Grande faiblesse, force vitale insuffisante

    - Amaigrissement extrême, anorexie

    - Dépendances (alcool, drogues)

    - Artériosclérose cérébrale avancée

    - Affections coronaires avancées

    - Tuberculose pulmonaire

    - Myopathie pseudo-paralytique grave (dégénérescence musculaire)

    - Diabète insulino-dépendant

    - Ulcère de l'estomac ou duodénum

    - Phobie du jeûne

    - Néphropathies

    - Malades sous médication chimique lourde

    - Grossesse, allaitement

    - Carences aiguës en minéraux

    - Carence ou faible taux d'albumine

    - Psychose

    - Maladies tumorales

    - Scléroses en plaques

    - et tout traitement allopathique en général.

Jeûne et Monodiète en Ardèche